Erratum

Pas d’erreur ou de typo répertoriée à ce jour dans la 3ème édition.

 

Erratum de la 2ème édition :

« Cuiusvis est errare: nullius nisi insipientis, in errore perseverare » (Cicéron)

L’auteur, sourcilleux jusqu’à la maniaquerie, aurait vraiment souhaité que son ouvrage soit exempt de toute faute (ou à défaut, que celle-ci soit aisément imputable au travail de l’éditeur). Hélas, nous vivons dans une vallée de larmes, et il arrive la chose suivante : des erreurs anciennes qui avaient été corrigées dans la réimpression de septembre 2012 sont réapparues dans la 2ème édition (novembre 2013). L’auteur vous joint donc à nouveau l’ancien erratum de janvier 2012, qui devient, hélas, l’erratum de la 2ème édition (avec les excuses contristées de l’éditeur).

Erratum_2eme_edition_Novembre 2013

Une bonne nouvelle : les feuilles de tableur téléchargeables sur ce site sont, elles, exemptes d’erreurs depuis 2012.

Pour la première édition, voici les deux erratum/a :

Erratum – édition de janvier 2012 – pour connaître la version de votre ouvrage, regardez la mention « Achevé d’imprimer » en dernière page de l’ouvrage. Vos questions (et nos réponses) sur cet erratum / cette édition.

Erratum – réimpression de septembre 2012 – pour connaître la version de votre ouvrage, regardez la mention « Achevé d’imprimer » en dernière page de l’ouvrage. Vos questions (et nos réponses) sur cet erratum / cette édition.

 

8 réactions à Erratum

  1. Alexandre a écrit:

    Bonjour Monsieur Thibierge,
    Je viens de commencer à me pencher sur votre ouvrage qui m’a l’air fort intéressant.
    Dans l’excel 1 (Droide) cellule A7 vous indiquez « Amortissements et Provisions ». Dans le livre il s’agit seulement de « Amortissements ». Je suppose au vu du compte de résultat qu’il s’agit uniquement de « Amortissements ».
    Le livre a vraiment l’air excellent j’ai hâte d’avancer !
    Cordialement
    A.Re

    • Admin a écrit:

      Bonjour,
      bonne remarque ! En fait, on peut aussi passer des provisions sur des immobilisations, d’où la dénomination de la cellule A7. Mais dans le cas de Droïdes, il ne s’agit en effet que d’amortissements.
      Merci pour cette info, je simplifierai le libellé.
      Cordialement,
      CT

  2. Durieux a écrit:

    Bonjour,
    Je parcoure votre ouvrage avec délectation.
    Il me semble qu’il y a une erreur page 33, haut de page :
    « Le bilan obtenu est le suivant : »
    Immo + BFR = k engagés
    K propres + endet net = k engagés

    Bravo pour votre travail, on se régale de la finance !
    Bien cordialement,
    Pierre Durieux

    • CT a écrit:

      Bonjour,
      merci pour la « délectation » 🙂
      J’ai beau m’échiner les yeux (verres triple foyer), je ne vois pas d’erreur. Les capitaux engagés peuvent être calculés en passant par l’actif (immos+BFR) ou par le passif (CP+endettement net). Le bilan étant équilibré, c’est rassurant qu’on tombe sur les mêmes montants… et donc qu’on utilise la même appellation. Si on devait détailler, on pourrait dire, pour le passif : « les capitaux engagés dans l’entreprise par les financeurs (actionnaires et banquiers) » et pour l’actif : « les capitaux engagés par l’entreprise dans les investissements opérationnels (immobilisations et BFR) ».
      Cordialement,
      CT

  3. Charly a écrit:

    Bonjour,
    Depuis cette année j’essaie de comprendre un peu plus le monde financier et j’ai récemment acheté votre livre que je trouve très intéressant et pédagogique.
    J’ai vu quelques erreurs de formules déjà reportées dans le dernier erratum mais pas encore cette coquille -> page 81 chapitre 3, extrait du livre le Zahir : « l’argent vest abstrait, répétais-je, l’argent est du temps à venir. »
    « l’argent EST abstrait, répétais-je, l’argent est du temps à venir. »
    Cordialement,
    Charly

    • CT a écrit:

      Bonjour Charly, merci pour cette remarque et pour vos commentaires ! La 3ème édition corrigera cette coquille 🙂
      Cordialement,
      CT

  4. JCC a écrit:

    Bonjour,

    A l’instar des quelques commentaires précédents, je reste convaincu qu’une version électronique permettrait une meilleure diffusion de votre ouvrage (le papier séduit de moins en moins les nouvelles générations). En attendant, je suis également preneur d’une version PDF du livre.

    Bien cordialement,
    JC

    • CT a écrit:

      Bonjour JC,
      je vais donc en (re) parler à l’éditeur. Le PDF n’est pas envisageable, donc si la version électronique voit le jour, ce sera sous un format eBook (Kobo, Kindle…)
      Cordialement,
      CT

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *